Sunday, June 23, 2013

Manifs au Brésil


Manifs au Brésil par Pedro Fonseca et Sergio Moraes SALVADOR/BELO HORIZONTE, Brésil (Reuters) - Des manifestations sporadiques ont eu lieu samedi dans une douzaine de villes brésiliennes, signe d'un fléchissement de la mobilisation après une semaine de protestations quotidiennes et deux jours après l'éclatement de violences en marge de gigantesques rassemblements. A Salvador, qui accueillait une rencontre Brésil-Italie dans le cadre de la Coupe des Confédérations, les manifestants se sont en grande partie tenus à l'écart du stade, même si des affrontements ont éclaté avec la police.
Des heurts ont également éclaté à Belo Horizonte, dans le centre-est du pays, en marge d'un match Mexique-Japon. Près de 66.000 manifestants ont défilé dans les rues de la ville pour protester contre l'organisation de la Coupe du monde de football 2014 par le Brésil, considérée comme un gaspillage de l'argent public quand la qualité des services publics laisse encore à désirer.

La police anti-émeute a fait usage de grenades lacrymogènes contre des manifestants qui avaient pénétré à l'intérieur d'un périmètre de sécurité et se dirigeaient vers le stade. Les autres rassemblements se sont déroulés en grande partie dans le calme. Près de 30.000 personnes ont défilé avenue Paulista, à Sao Paulo, pour protester contre un projet de loi qui prévoit de limiter les pouvoirs du parquet pour enquêter, entre autres, sur des affaires de corruption.

No comments:

Featured Post

Pages retrouvées:L’Armée d’Haïti : autopsie d’une institution

Par Dr Eddy Arnold Jean 13/10/2011 Comme la race des humains, les institutions ont la vie dure. Celles qui disparaissent au fil de l’hi...