Sunday, June 28, 2015

Sports: The Women in Tennis

LONDON (AFP) - 

Recent Wimbledon women's singles champions ahead of the 2015 tournament which starts at the All England Club this coming Monday:


2014: Petra Kvitova (CZE)

2013: Marion Bartoli (FRA)

2012: Serena Williams (USA)

2011: Petra Kvitova (CZE)

2010: Serena Williams (USA)

2009: Serena Williams (USA)

2008: Venus Williams (USA)

2007: Venus Williams (USA)

2006: Amelie Mauresmo (FRA)

2005: Venus Williams (USA)

? 2015 AFP

Photo: Venus Williams, left

Thursday, June 18, 2015

Haiti Elections 2015: une quinzaine de partis politiques contestent la candidature de Jacky Lumarque

Le candidat à la présidence Jacky Lumarque est dans le collimateur de 16  partis et plateformes politiques l’accusant de n’avoir pas soumis au CEP de certificat de décharge. Dans une correspondance en date du 15 juin adressée au Conseil électoral, les structures politiques signataires affirment que la candidature du représentant de la plateforme Vérité est irrecevable soulignant que de 2008 à 2010 M. Lumarque gérait des fonds publics.


En effet, les contestataires reprochent à l’intéressé de n’avoir pas produit à temps, sa demande d’audit auprès de la cour des comptes alors que dans le décret électoral la soumission du certificat de décharge est une condition sine qua non pour que la candidature d’un ancien gestionnaire de fonds publics soit recevable.

Reconnaissant lui-même avoir été comptable de deniers publics, M. Lumarque, candidat à la présidence,  a écrit à la cour supérieure des comptes le 26 mai 2015, soit 6 jours après la fermeture des inscriptions au CEP, pour demander audit de sa gestion, révèlent les signataires de la lettre.

De plus, soulignent-ils, le candidat à la présidence sous la bannière de la plateforme Verite, était membre d’une structure nommée ‘’Comité National Route de l’Esclave’’ en juin 1998 qui jouissait de la prérogative de gérer, en toute autonomie, des ressources financières.

Encore une autre révélation des partis et plateformes politiques qui réclament du CEP une réévaluation du dossier de Jacky Lumarque.

Fraîchement établie, la plateforme de l’ancien président René Préval fait objet de critiques acerbes ; son patron est aussi accusé de tirer les ficelles du conseil.

Source: HPN

Wednesday, June 17, 2015

Indifference to migrants is unacceptable, Pope tells Dominican Republic bishops

A batey, or sugar workers' town, set up for Haitian immigrant laborers in the Dominican Republic, March 13, 2011. Credit: John Wood via Flickr (CC BY-NC 2.0).
A batey, or sugar workers' town, set up for Haitian immigrant laborers in the Dominican Republic, March 13, 2011. Credit: John Wood via Flickr (CC BY-NC 2.0).

.- The Church in the Dominican Republic cannot be indifferent to the plight of Haitian immigrants, Pope Francis said last week during a meeting with the Dominican Republic's Catholic bishops.

“Pastoral and charitable attention to immigrants, especially those from neighboring Haiti, who seek better conditions of life in the Dominican territory, cannot allow indifference on the part of pastor's of the Church,”the Pope said May 27 to the bishops who were in Rome for their ad limina visit.

“It is inexcusable to fail to promote initiatives of fraternity and peace between the two nations that form this beautiful Caribbean island.”

The Dominican Republic has a long history of anti-Haitian sentiment, though a recent spike in tension is likely due to a contentious 2013 Dominican Supreme Court ruling that stripped the citizenship of nearly 200,000 Dominicans of Haitian descent.

In February, a Haitian immigrant was found lynched in the public square of Santiago. Dominican authorities claimed other Haitian migrants killed the man over a winning lottery ticket, though the victim's family disputes that claim, according to International Business Times.  

Thousands of Haitians took to the streets of Port-au-Prince in the days following the lynching to protest ongoing mistreatment of Haitian migrants in the Dominican Republic. Across the border, several Dominicans in the city of Santiago burned a Haitian flag and urged their government to put and end to the “invasion” of Haitian migrants, according to Al Jazeera.

Pope Francis urged the Dominican bishops to work together with civil authorities to establish solutions for Haitian migrants who are denied documents and basic rights in the Dominican Republic.

“It is important to know how to integrate immigrants into society and to welcome them into the ecclesial community,” the Pope said. “I thank those who are close to them and to all who suffer as a gesture of loving care towards the brother who feels alone and helpless, with whom Christ identified.”

The Pope praised the bishops for their efforts to combat corruption, the abuse of minors, and the  trafficking of humans and drugs. He emphasized that the actions of the Church must always be directed toward the care of disadvantaged populations.

“Everything that is achieved in this respect will increase the presence of the Kingdom of God that gave us Jesus Christ, while enhancing the credibility of the Church and the relevance of the voice of her pastors.”

Pope Francis also encouraged the bishops to continue teaching the truths about marriage and family life in the Dominican Republic.

“Marriage and the family are going through a serious cultural crisis,” the Pope warned. “But that does not mean they have lost importance. The family is the place where we learn to live together in difference, to forgive and to experience forgiveness, and where parents pass on values to their children, and especially the faith.”

He particularly stressed the importance of forming husbands and fathers and promoting familial and marital reconciliation.

“A broad-ranging catechetical effort regarding the Christian ideal of conjugal communion and family life, and the spirituality of fatherhood and motherhood, is necessary,” the Pope said. “Greater pastoral attention needs to be paid to the role of men as husbands and fathers, as well as the responsibility they share with their wives with respect to marriage, the family and the upbringing of children.”

Pope Francis said the bishops must also recommit to the formation of priests and seminarians in the Dominican Republic.

“I invite you to take time and care for priests, to care for each of them, to defend them from the wolves, which also attack the shepherds,” he cautioned.

The Pope ended his message to the bishops with a nod to environmental stewardship.

“The relationship between man and nature should not be ruled by greed, by manipulation or by over-exploitation … but must keep the divine harmony among creatures and creation, to put them at the service of all and of future generations.”

Tuesday, June 16, 2015

Lu Pour Vous: Au sujet des candidats "de poids" choisis sans sondage par le journal Le Nouvelliste

Ces choix ci-dessous du Nouvelliste ou Miami Herald  ont été satirisés sur le forum de Haiti Connexion par certains membres du Forum. En bas des exemples de cette raillerie.


Les 13 ou 12 de Miami Herald et du Nouvelliste!



1. Jean-Henry Ceant;  CORROMPU (SPP : SE SA YO DI.  MUCHE RICH E LI GANYEN BON REPITASYON KÒM NOTÈ SERYE AN AYITI).

2. Steven Benoit:EX-beau Frère du Voyou René Préval.TCHIOUL d’Aristide.  (SPP : MASIGWÈL PRAL KALE KÒ YO NÈT ALKOLE).

3. Jude Célestin: CORROMPU

4. Jacky Lumarque: CORROMPU.Tchioul des Lavalassiens.TCHIOUL  de Carl Braun et d’Edouard Baussan d’UNIBANK.GROUPE DE BOURDON.

5. Jean-Charles Moise: CORROMPU/VOLEUR DE TERRE/TERRORISTE.

6. Dr. Maryse Narcisse.TCHIOUL de Jean Bertrand Aristide.

7. Chavannes Jeune (SPP : AL OKIPE KOZE FIDÈL W YO)

8. Andre Michel (SPP : MÈT ZABÈLBÒK, AL CHACHE YON KOTE POU FOURE KÒ-W)

9. Newton Louis St. Juste (SPP : ZALBÒK BERACHAT, BAY MOUN REPO YO)

10. Sauveur Pierre-Etienne (VALABLE ET SUSCEPTIBLE DE FAIRE ALLIANCE AVEC DES PARTIS SÉRIEUX.  LAMOTHE ECOUTEZ-VOUS???)

11.Charles-Henry Baker (SPP : KOTE CHARLITO VINN FOURE TÈT LI.  CHAK KATTRAN MUCHE REPARÈT.  LAJAN-WI KI FINN KONT),

12. Simon Desras.CORROMPU.A la solde de Lavalas.

13. Mario Andresol (SPP : AL OKIPE ZAFÈ LIY RAD W YO.  BAY PAYI-A YON CHANS).

Les 12 du Nouvelliste!

1. Charles Henry Baker
2. Steven Benoit
3. Jean Henry Ceant
4. Jude Celestin
5. Dieuseul Simon Desras
6. Sauveur Pierre Etienne
7. Jacky Lumarque
8. Samuel Madistin
9. Jean Charles Moise
10. Jovnel Moise
11. Maryse Narcisse
12. Edmonde Supplice Beauzile

-- 

Monday, June 15, 2015

Revue de nouvelles de la semaine du 8-13 juin 2015 avec Raoul via HCN

Revue de nouvelles de la semaine du 8-13 juin 2015 avec Raoul via 
HCN:http://t.co/j1ym5MCt3q via @YouTube

__________________

Sunday, June 14, 2015

Haïti/Élection présidentielle : Quand la décharge fait des morts civiles

Comme attendu, 48 heures après avoir auditionné les différents recours qui avaient été exercés, les juges du Bureau du contentieux électoral national (BCEN), ont rendu en toute âme et conscience leurs décisions tôt dans la matinée du jeudi 11 juin. Laurent Lamothe, Thierry Mayard Paul, Marie Josépha Gauthier, Dieuseul Simon Desras et Anthony Bennett sont mis à l’écart alors que Jacky Lumarque, Jovenel Moïse, Jean Charles Moïse et  Antoine Joseph trouvent le feu vert du BCEN.


Un nouveau pas vient d’être franchi dans le processus électoral avec les décisions du BCEN qui habilitent le Conseil électoral provisoire (Cep) à publier la liste définitive des candidats agréés à la prochaine présidentielle dont le premier tour est prévu pour le 25 octobre 2015. Ces décisions sans recours du BCEN se dressent entre satisfaction et frustrations. Si André Michel a salué la décision du ce tribunal électoral de dernière instance pour avoir écarté la candidature de Laurent Lamothe, de l’autre côté de la barre ces verdicts sont plutôt frustrants, d’autant que certains sympathisants de candidats écartés crient à l’injustice.

Anthony Bennet qui avait fait  recours contre la décision du BCED, a vu le BCEN maintenir cette dernière sentence et demander au CEP de retirer son nom pour cause de nationalité étrangère.  Hormis ce cas, les autres candidats mis hors-jeu, le sont tous pour défaut de décharge. Josépha Gauthier, Laurent Lamothe, Thierry Mayard Paul et Simon Dieuseul Desras sont embarqués dans le même voilier.

L’ancien président du Sénat de la République pourtant avait eu gain de cause au niveau du BCED, car il avait fourni son certificat de décharge à ces juges. «  considérant qu’il a été constaté dans le dossier du citoyen Simon Dieuseul Desras une confirmation de reçu des documents de candidature, une affirmation de réception de décharge comme gestionnaire des fonds publics énumérée au point « h » du formulaire de documents de dépôt de candidature, considérant que l’analyse du document de décharge n’a pas été soumise à l’appréciation du BCEN, le tribunal dit et déclare recevable en la forme le recours exercé par le citoyen Beauvens Pénel Zil pour être régulier en la forme ; annule la décision du BCED querellée, ordonne en conséquence, au CEP de faire application de l’article 98 du décret-électoral du 2 mars 2015 », a-t-on lu dans les conclusions de la décision du BCEN.

En ce qui concerne les dossiers de Laurent Lamothe et Thierry Mayard Paul, tous deux en possession de deux ordonnances du tribunal des référés qui enjoignent le CEP à les dispenser des dispositions de l’article 90-h du décret-électoral, relatives à la décharge, le BCEN en a passé outre. Les juges ont argumenté dans leur verdict  que « le décret-électoral a institué un ordre juridictionnel électoral en vue de statuer sur toutes les contestations soulevées à l’occasion des élections ou dans l’application de la loi électorale ».  Comme l’avait fait remarquer, le conseiller Néhémie Joseph en disant ; «  le CEP n’est lié par aucune décision venant d’un autre tribunal ».

En passant outre des ordonnances des référés, le BCEN a aussi fait fi de la « théorie des formalités impossibles » soulevée par les avocats de Laurent Lamothe, en disant que l’ancien chef de la primature est assujetti aux formalités prescrites à l’article 233 de la Constitution en vigueur et le décret électoral en ses articles 36-f et 90-h, relatives à la décharge. À ce sujet aucune réaction n’est encore enregistrée du côté des avocats de Laurent Lamothe en ce qui concerne cette décision.

De son côté, le professeur et spécialiste en droit public, Monferrier Dorval, croit dur comme fer, que le fait d’empêcher à des anciens hauts fonctionnaires de l’État de pouvoir participer aux élections est une violation grave de leurs droits civils et politiques. « On rétablit la mort civile aux ministres et Premiers ministres en refusant de leur accorder décharge de leur gestion. Car sans la décharge leurs biens ainsi que leurs droits civils et politiques sont hypothéqués », a fait savoir le professeur de droit constitutionnel.

Il faut rappeler qu’en 2010, lors que les anciens Premiers ministres, Jacques Édouard Alexis, Yvon Neptune et l’ancien ministre et actuel sénateur Jocelerme Privert s’étaient heurté au problème de la décharge pour participer aux élections, les juristes avaient évoqué la théorie des formalités impossibles pour obtenir une main levée de l’Exécutif. Ce qui valait en 2010, ne tient plus en 2015. En politique tout est une question de momentum.

___________

Visitez les sites de HCN ou Haiti Connexion Network pour plus: www.haiticonnexion.net ou www.haticonnexionnetwork.com