Wednesday, May 11, 2016

Départ en vacances des Députés de la 50ème. Coût d'un député.

 Plus aucune inquiétude pour les Députes de la 50e Législature. Ils sont partis en vacances, à l’issue de l’assemblée nationale tenue le lundi 09 Mai 2016, au Parlement.  Vingt-un Sénateurs de 24 et 82 Députes de 92 ont pris part à cette séance durant laquelle, conformément aux articles 92-2 et 98-1 de la constitution, les élus des élections du 9 Aout et de 25 Octobre 2015 ont clos la première session ordinaire de la première année de la législature, ouverte depuis le 11 janvier 2016.


 Cette assemblée a été présidée par le numéro 1 de la chambre basse, Cholzer Chancy et a eu pour vice-président le Président a.i du Sénat, Ronald Larèche. Elle a été une occasion pour les Députés d’obtenir l’assurance qu’en cas de vacance, leurs sièges ne seraient pas en danger. D’ailleurs, depuis quelques semaines, il était bruit que ces derniers ne voulaient pas partir en vacance, craignant qu’en leur absence, le Président provisoire Jocelerme Privert, aidée de la commission de vérification fraichement mise en place, ne dissolve le Parlement pour pouvoir prolonger son mandat à la tête du pays. Plusieurs des parlementaires présents à la séance se sont exprimés, au début, contre le départ en vacance des députés.


Pour rassurer ses homologues et collègues, le président de la chambre basse, en sa qualité de Président de l’assemblée nationale, a fait cette déclaration : 
« La Nation a pris note de la formation d’une Commission présidentielle de l’évaluation des élections de 2015. Je rappelle aux commissaires de cette Commission que la légitimité et la durée de notre mandat sont garanties par la Constitution et les lois de la République. Par conséquent, aucune Commission présidentielle, de quelle que nature que ce soit, ne peut remettre en question notre mandat en vertu du principe de la séparation des pouvoirs consacré à travers les articles 60 et 60.1 de la Constitution ».
Une pluie d’applaudissement a suivi ses mots. Le Départ en vacance des Députes de la 50e Législature a suivi ces applaudissements. Les parlementaires (de la chambre basse) seront de retour le lundi 13 juin 2016 mais, comme le leur a demandé le Président de l’Assemblée nationale, ils doivent être disponibles pour toute éventuelle convocation extraordinaire formulée par le chef de l’Etat.
Source:DG



Quant aux Sénateurs, comme le veut la constitution, ils siègent en permanence et n’ont, par conséquent, pas de vacances.

Le sort de Privert sera connu le 13 juin ?


Selon les déclarations du Député de Delmas, Gary Bodeau, une fois que les Députés seront de retour de leurs vacances parlementaires, le 13 juin prochain, l’Assemblée Nationale se réunira pour se prononcer sur le sort du Président provisoire, Jocelerme Privert dont le mandat arrivera à terme le 14 Mai 2016. Durant l’ouverture de la deuxième session ordinaire de la chambre basse, les parlementaires prendront les décisions nécessaires afin d’éviter au pays un autre vide présidentiel.

Entre temps, le Président de la Chambre basse, le Député Cholzer Chancy, lance un appel au Conseil Electoral Provisoire (CEP) auquel il demande de publier le calendrier selon lequel se poursuivra le processus électoral jusqu’à l’organisation des élections présidentielle, législatives et municipales, en Haïti.

RJL/HCN






No comments:

Featured Post

Pages retrouvées:L’Armée d’Haïti : autopsie d’une institution

Par Dr Eddy Arnold Jean 13/10/2011 Comme la race des humains, les institutions ont la vie dure. Celles qui disparaissent au fil de l’hi...