réactions tombées dans les colonnes de HC suite à l'annonce d'une éventuelle candidature de l'artiste Wiclef Jean à la présidence d'Haiti

File Picture

Voici en bas certaines réactions tombées dans les colonnes de HC suite à l'annonce d'une éventuelle candidature de l'artiste Wiclef Jean à la présidence d'Haiti:
_______________________________________________________

Re: [HaitiConnexion] Report: Wyclef Jean may run for Haitian presidency

· I think we should grab that chance to rebuild our country that is lost for decades. Because, this guy who already knew what million means, at least will come up with good ideas and knows how to manage money. We need someone who loves beauty and knows how to make things look good, the good things that can make Haiti looks like all ordinary countries. He's already a celebrity and a successful guy, he will not have to be a president to get celebrity and power but, for advancement and achievement. The entire world will see by then, we still have a some "Real Men" among us.
May God bless him.

Marie Dumas
Re: [HaitiConnexion] Report: Wyclef Jean may run for Haitian presidency

· Well! Although I love Jean and he's doing tremendous work in Haiti...however, for the sake of the respect of the Haitian constitution in the event that he had been naturalized I think he will rather consider continuing serving the people through humanitarian works and developing businesses while advocating for a stronger Haiti. But, if he had never renounced his Haitian Citizenship...go Wyclef with strong agendas and his passion to change the image of Haiti...we are all dreaming about...

These are my little pieces of thoughts.

Respectfully submitted!
Paulette Bekolo.

Re: [HaitiConnexion] Report: Wyclef Jean may run for Haitian presidency

· Vale Lajan Yele Wyclef fin Voleur Kounyea li bezwen al president pou li vole plis Lajan??? Nan kisa peyi sa a pran la a mezanmi??? Jean Daniel

· Des Montréalais se prononcent sur les rumeurs impliquant Wyclef Jean
July 26, 2010 in Canada, Haiti, Musique by Forum Culture TV
Les informations selon lesquelles le chanteur hip-hop Wyclef Jean pourrait briguer la présidence d'Haïti ne sont pas passées inaperçues. Au sein de la diaspora haïtienne montréalaise, la plus importante au Canada, plusieurs ont leur opinion relativement à cette rumeur persistante engageant la vedette internationale en politique.
L'ex-membre et fondateur du défunt groupe The Fugees qui, en 2004, chantait sur l'album Welcome to Haiti: Creole 101 la chanson If a was president, pourrait se présenter à la succession de René Préval. Toutefois, il tenterait d'abord, selon Le Droit, de s'assurer de la validité de sa candidature, lui qui vit aux États-Unis depuis l'âge de 9 ans.
La vedette aurait obtenu les documents nécessaires pour sa candidature, selon ce quotidien. Il ne resterait plus que quelques démarches à mener avant d'officialiser sa candidature qui doit être déposée, au plus tard, dans la première semaine d'août, tel que l'exige le calendrier électoral haïtien. Les élections présidentielles et législatives sont fixées au 28 novembre prochain.
Si Schwarzenegger peut, pourquoi pas Wyclef?
Certains Haïtiens qui demeurent à Montréal le voient comme un candidat potentiel, si toutefois il obtient le droit de se présenter.
«Je crois que Wyclef Jean pourrait faire un bon président. Il fait déjà beaucoup pour la population haïtienne», dit Tashina Taduteau originaire d'Haïti, faisant allusion à son organisme de charité Yéle Haïti et à ses nombreuses implications sociales en sol haïtien.
«Si Arnold Schwarzenegger est gouverneur (de la) Californie, je ne vois pas pourquoi Wyclef ne pourrait pas être président», soutient-elle.
D'autres citoyens croient que la notoriété du chanteur pourrait jouer en sa faveur en campagne électorale.
C'est le cas de Mariette Exantus qui estime qu'il «a les moyens financiers et les contacts aux États-Unis et au Canada».
Bien qu'il ait réussi aux États-Unis, d'autres comme Dawood Almali pensent plutôt qu'il «travaillerait pour ses intérêts personnels».
· Un Américain à la tête d'Haïti?
«Constitutionnellement parlant, il ne pourrait pas être président», spécifie Pierre-Gérald Jean, porte-parole du Comité Participation Haïti-Québec-Canada, faisant référence à sa citoyenneté américaine. «Sa candidature serait rejetée par le comité électoral», ajoute-t-il.
En effet, un Haïtien ayant une double nationalité ne peut pas se présenter à la tête d'un parti politique en Haïti, selon l'article 15 de la Constitution du pays.
Pierre-Gérald Jean précise toutefois que «tout individu compétent qui veut du bien pour son pays peut se présenter. Le métier de chanteur n'enlève aucun crédit sur les compétences à diriger un pays», ajoute-t-il, en soutenant que l'artiste peut être aussi crédible qu'un professionnel de la politique.
Re: [HaitiConnexion] Re: Report: Wyclef Jean may run for Haitian presidency (Version française)
· C'est Haiti. Malgre le support de Clinton, Paul Farmer elatrye et les US$26 millions de l'humanitaire qu'il a en main Wyclef connaitra le sort de Dumarsais Simeus. Les acteurs locaux font toujours le consensus entre pou kembe kandida diaspora yo deyo. Semen sa yo fe pisye peye avion ak lotel piu 16 moun ki soti Okap e ki pral roule misye. Neg yo se kob ki nan men misye ke yo bezwen. Misye pral pran ampil sezisman leu li finn deklare kandidati li. Yo pare pou li. Si ou pa le boneu ou pa fe politik an Ayiti. Mesye ki nan palais a pa nan griyen dan, ni nan jwet timoun piti! Devan mesye sou pouvwa yo e etranje kap mennen jwet sa, Wyclef se yon timoun ke li ye misye pa konnen nan kisa ke lap antre la! Pawol granmoun!
Stanley Lucas
www.solutionshaiti.blogspot.com

Re: [HaitiConnexion] Report: Wyclef Jean may run for Haitian presidency

· Sweet Mickey. Egalement !
Sent from my BlackBerry® device from Digicel

Re: [HaitiConnexion] Report: Wyclef Jean may run for Haitian presidency


· Merci. Donc sa candidature sera rejetée vu l obligation d avoir passé les 5 derniere annees en Haiti.?




gerard berrouet

______________________________________________________________________________


Re: Report: Wyclef Jean may run for Haitian presidency (Version française)
Publié le 24 juillet 2010 à 05h00 | Mis à jour le 24 juillet 2010 à 18h21


Haïti: Wyclef Jean, président?
La star du hip-hop Wyclef Jean n'en serait qu'à «quelques formalités» de se présenter à la présidence de son pays natal. On le voit ici lors d'un concert au Centre Bell en 2008.

Photo: Archives La Presse

Louis-Denis Ebacher
Le Droit


L'Haïtien le plus populaire au monde, Wyclef Jean, est à «quelques formalités» de se présenter à la présidence de son pays natal, confirment des autorités haïtiennes au Droit.

Le géant du hip hop et membre fondateur du défunt groupe The Fugees multiplie les démarches pour mener à bien sa candidature, qui doit être enregistrée au plus tard dans la première semaine du mois d'août, comme l'exige le calendrier électoral.


Les informations selon lesquelles Wyclef Jean s'est procuré les documents indispensables à sa candidature confirmeraient ses intentions. «C'est sûr qu'il sera candidat», indique une source proche du gouvernement.



Le chanteur consulte son entourage et des spécialistes en matière juridique pour s'assurer de la légalité de son éventuelle candidature, selon nos informations.


Wyclef Jean vit aux États-Unis depuis l'âge de 9 ans. Il a grandi à New York. Il a été nommé «ambassadeur de bonne volonté» par le président haïtien René Préval, en 2007. Ce titre lui confère un rôle de promotion d'Haïti à l'étranger.


Documents «seulement livrés à des candidats»


M. Jean doit déposer les documents à l'attention des hautes sphères du pays. Il a déjà remis «certaines lettres» au ministère haïtien des Affaires étrangères, pour se conformer à la loi électorale.


Le principal intéressé, qui ne s'était toujours pas adressé au Comité électoral provisoire, hier, a mis la main sur des documents «seulement livrés à des candidats», nous indique-t-on.


M. Jean semble vouloir annoncer le plus tardivement possible sa candidature sur la place publique. Le vedette bénéficie du travail de nombreux contacts à l'international, «des gens qui travaillent pour lui à l'étranger», mentionnent les observateurs, pour qui la nouvelle dépasse la rumeur. «C'est une question de temps.»


Wyclef Jean ouvrait le NASDAQ de New York, hier, sonnant la cloche pour annoncer le début de la journée des transactions sur Wall Street. Ce geste voulait souligner l'importance de garder en mémoire le drame du tremblement de terre qui a détruit l'économie déjà faible de son pays, il y a six mois. Cette campagne de relations publiques survient après de nombreuses interventions sociales et engagées en sol haïtien, avec Yéle Haïti, l'organisme de charité qu'il a créé pour venir en aide à son pays.


L'entreprise qui s'occupe des relations publiques de Yéle Haïti, Euro RSCG Worldwide, n'a pas commenté l'affaire, hier. «En ce moment, nous n'avons pas d'information à partager», a répondu par courriel la responsable du client Yéle Haïti, Alexandra Covington.


L'artiste passe beaucoup de temps en Haïti, surtout dans les classes d'écoles de fortune, dispersées dans les rues détruites de la Perle des Antilles, secouée par un séisme le 12 janvier dernier.

_________________________________________________________

Report: Wyclef Jean may run for Haitian presidency

Haitian-born musician Wyclef Jean is overcome with emotion while discussing his recent visit to earthquake-stricken Haiti and how is organization, Yele Haiti, is helping with relief efforts, Monday, Jan. 18, 2010, in New York. (AP / Diane Bondareff)

View Larger Image


•◦the Associated Press
Date: Saturday Jul. 24, 2010 7:36 PM ET

MONTREAL — A spokeswoman for Wyclef Jean isn't saying whether the hip hop star has plans to run for the Haitian presidency and wouldn't confirm a Canadian newspaper report that the musician is ready to throw his hat into the ring.

"We don't have anything to talk about at this point, that's for sure," Adrienne Jacoby told The Canadian Press in a telephone interview Saturday.

"I know there's always rumours flying (around), but we don't have anything definitive on our end, so if anything were to change, I'm sure a press release would be issued."

Jacoby, of Jean's charitable Yele Haiti Foundation, was responding to a report Saturday in an Ottawa-based newspaper that says the Haitian-born musician is poised to run for president.

French-language newspaper Le Droit reported that a source close to the Haitian government is "sure" the singer and producer will be a candidate.

Asked if Jean has ruled out a campaign for the president's office, Jacoby replied that she doesn't have the answer. But she didn't deny it, either.

"I don't really have that kind of association with him, so I don't get to ask him those questions," she said.

"As far as I know, no -- I have no comment."

Jean's charity helped with relief efforts following January's devastating earthquake, work that prompted many to ask him if we would consider leading the impoverished Caribbean nation.

Jean, 37, was asked Friday in an interview with Fox Business if he would run in the Nov. 28 presidential election.

"I would say right now, currently at this minute, no," responded the former member of the now-defunct Fugees.

Earlier in the week, the Haitian-American, who grew up in New Jersey, addressed the issue on his Twitter page.

"Just to Clear up the rumours I have not announce (sic) to the Press that I'm Running for President of Haiti," his tweet says.

The newspaper report said Jean is taking steps to formalize his candidacy, which must be registered by the first week of August.

It also says he is consulting his entourage and law experts to assure that his eventual candidacy is legal.

"They've asked me over again," Jean told Fox business when asked about rumours he was going to run for the Haitian presidency.

Jacoby said Jean's constantly asked about presidential aspirations because the people in Haiti love him.

"That's probably why the rumours always start flying around about him," she said.

The country is still struggling to recover from the massive earthquake that killed more than 200,000 people and reduced cities to rubble.

Last week, a key U.S. senator criticized Haitian President Rene Preval in a paper, saying he has "demonstrated marginal capacity to lead his country's reconstruction."

Preval has been president for nearly 10 of the last 15 years. His tumultuous term is scheduled to end in February, when he will be replaced by the winner of November's vote.

____________________________________

Comments

Popular posts from this blog

Trump aux haitiens à Miami: Je veux être votre champion

Les personnalités et les vilains de 2016, selon Haiti Connexion Network