Thursday, June 18, 2015

Haiti Elections 2015: une quinzaine de partis politiques contestent la candidature de Jacky Lumarque

Le candidat à la présidence Jacky Lumarque est dans le collimateur de 16  partis et plateformes politiques l’accusant de n’avoir pas soumis au CEP de certificat de décharge. Dans une correspondance en date du 15 juin adressée au Conseil électoral, les structures politiques signataires affirment que la candidature du représentant de la plateforme Vérité est irrecevable soulignant que de 2008 à 2010 M. Lumarque gérait des fonds publics.


En effet, les contestataires reprochent à l’intéressé de n’avoir pas produit à temps, sa demande d’audit auprès de la cour des comptes alors que dans le décret électoral la soumission du certificat de décharge est une condition sine qua non pour que la candidature d’un ancien gestionnaire de fonds publics soit recevable.

Reconnaissant lui-même avoir été comptable de deniers publics, M. Lumarque, candidat à la présidence,  a écrit à la cour supérieure des comptes le 26 mai 2015, soit 6 jours après la fermeture des inscriptions au CEP, pour demander audit de sa gestion, révèlent les signataires de la lettre.

De plus, soulignent-ils, le candidat à la présidence sous la bannière de la plateforme Verite, était membre d’une structure nommée ‘’Comité National Route de l’Esclave’’ en juin 1998 qui jouissait de la prérogative de gérer, en toute autonomie, des ressources financières.

Encore une autre révélation des partis et plateformes politiques qui réclament du CEP une réévaluation du dossier de Jacky Lumarque.

Fraîchement établie, la plateforme de l’ancien président René Préval fait objet de critiques acerbes ; son patron est aussi accusé de tirer les ficelles du conseil.

Source: HPN

2 comments:

Davidson Jean-Jacques said...

Bonjou frè ak sèm,

Mwen rele Davidson Jean Jacques, mwen se yon etidyan Leta ki ap sipote Jacky Lumarque nan kous elektoral li a. Rektè a se pa moun kap dim ki moun li ye, paske mwen te gen chans yon fwa nan vim rankontrel e apre konsèy li te banmwen, mwen te realize ke se yon moun konsa peyi a bezwen.

Mwen fèk siyen petition lot univèsitè nan peyi a mete sou pye. Mpanse ou ta dwe siyen tou. Nou paka kite peyi a konsa, nou paka kite institityon leta yo ap drive konsa.

Peyi sa se pou nou li ye! Se li ki banou papye! Yo pap janm mete nou deyo ladanl! Nou paka kitel ap kraze konsa.

Ase ase!

Li lè li tan pou jèn univèsitè ak tout sitwayen angaje mete tèt ansanm pou nou di non! Fok Jacky Lumarque retounen!

Si ou vle siyen petition an, clike sou lyen sa:

bit.ly/1SEveqF

Davidson Jean-Jacques said...
This comment has been removed by the author.

Featured Post

Pages retrouvées:L’Armée d’Haïti : autopsie d’une institution

Par Dr Eddy Arnold Jean 13/10/2011 Comme la race des humains, les institutions ont la vie dure. Celles qui disparaissent au fil de l’hi...