Wednesday, April 29, 2009

Le journaliste Lionel LeGrand est mort.

Le journaliste Lionel LeGrand est mort.
To: haiti-nation@googlegroups.com, grandsdebats@yahoogroups.com, debanasyonal@yahoogroups.com, haiticonnextion@yahoogroups.com, "Radio Soleil"
Date: Tuesday, April 28, 2009, 8:09 AM

Marcel Lecorps,

Merci de nous informer du deces du Journaliste bien connu et tres apprecie Lionel Legrand. La premiere question qui m'est venue a la tete a ete de demander, pourquoi?
Puis je me suis mis a douter. Mais, malheureusement, cette triste nouvelle m'a ete confirmee ce lundi soir en ecoutant le directeur de Radio Soleil, Mr. Ricot Dupuy l'annoncer. N'empeche que je continuerai a demander, pourquoi?
Pouquoi partir aussi vite et sans avertir? Sans dire au revoir?

Comme le directeur de Radio Soleil l'a fait remarquer, le depart de Lionel Legrand est une perte enorme, non seulement pour la station mais aussi pour la communaute haitienne toute entiere, plus precisement celle de New York et de ses environs. Lionel etait devoue, simple et surtout pas controverse, tout en ayant droit a ses propres opinions, qu'il n'essayait jamais d'imposer a qui que ce soit. Il ne pensait pas avoir la science infuse, ce qui le rendait sympatique a un tres large auditoire. Je l'ecoutais assez souvent depuis Taiwan dans ses nouvelles de 8h pm. Il va me manquer, il va nous manquer a tous et a toutes. Paix a son ame !

Je presentre mes plus sinceres condoleances a la famille de Lionel et ses proches. Je presente egalement mes condoleances emues au directeur et au staff de Radio Soleil, a son auditoire, a la communaute haitienne de New York endeuillee, et a tous ses confreres quel que soit l'endroit ou ils se trouvent. Je partage votre douleur a tous et a toutes.

Que la terre te soit legere Lionel Legrand !

Sonny Seraphin
(Taiwan)
sonny_seraphin@yahoo.com

No comments:

Featured Post

Pages retrouvées:L’Armée d’Haïti : autopsie d’une institution

Par Dr Eddy Arnold Jean 13/10/2011 Comme la race des humains, les institutions ont la vie dure. Celles qui disparaissent au fil de l’hi...