La fraude était massive...que faire?

En bas: 2 points de vue différents

1-KONAKOM <konakomr@yahoo.com>: Oct 29 08:55PM 
2-Stanley Lucas

-------------
Capsule no : 342  
Tout cela était prévisible… Si l’étendue de la fraude du 25 octobre se révèle assez importante, comme nous le croyons déjà après analyse des différents éléments d’information dont nous disposons, au point de rendre impossible un réel comptage et réconciliation des votes dans des procès verbaux fiables, des urnes et bulletins bien conservés, pour arriver à une évaluation objective et des résultats pertinents reflétant la volonté de la population, il serait hasardeux pour ce CEP déjà discrédité de rentrer dans des conciliabules et des tractations politiciennes de mauvais aloi avec des instances nationales et internationales pour inventer et imposer de faux résultats qui ne refléteraient pas la véracité du scrutin.  

Après cette gestion désastreuse caractérisée par la précipitation, l’amateurisme,  l’improvisation,l’approximation ( affaire du million de mandataires… ), il serait préférable pour eux de démissionner comme l’a déjà fait leur collègue Néhémy Joseph afin de permettre aux forces politiques et sociales haïtiennes de trouver un compromis  acceptable  en vue d’enclencher une véritable transition et un grand dialogue national qui redéfiniraient globalement les enjeux au profit de la paix et du développement durable de toute la société. Il n’est jamais trop tard pour bien faire. Le processus électoral est en panne. Les exercices du 9 août et du 25 octobre 2015 ont manifestement échoué. Engager le pays sur la voie de l’affrontement et de la guerre civile avec de faux résultats ou des résultats approximatifs serait une dangereuse aventure où personne ni aucun secteur ne seront épargnés. Le système politique haïtien est à bout de souffle. La misère et l’extrême pauvreté tendent à se généraliser. Il est donc impérieux aujourd’hui de faire un véritable dépassement de soi dans un élan patriotique afin de trouver cette nouvelle voie capable de nous conduire à une réelle refondation de l’Etat-nation. Convertissons donc nos déboires en victoires…     

 KONAKOM: Le parti politique moderne pour le renouveau d'Haiti  http://mopod.org.ht/
Stanley Lucas <centurionlucas@gmail.com>: Oct 29 05:11PM -0400 

Dunoua wad fè politik lontan. 
 
- Premye bagay fok nou salye volonte ak detèminasyon pèp la ki soti
dimanch al vote e rejete politisyen do kale ki vle pouvwa san yo pa ale nan
eleksyon
- Dezyèm bagay genyen 2 kalite pozisyon kap pran nan radyo. Genyen
politisyen do kale kap chache tranzisyon paske yo dèyè yon pozisyon Minis.
Politisyen sa yo ap monte sou radyo yap fè akizasyon, yap rele frod san
oken pwèv.

Rezon kifè ke yap voye monte konsa se pou kreye destabilizasyon
ki petèt ka louvri pot pou tranzisyon. Genyen tou sa mwen rele
revandikasyon lejitim kandida yo ak pati yo. Yon politisyen ki soti nan
pati politik, jounalis, obsèvatè konnen ke lè gen eleksyon fok ou kolekte
pwèv pou montre ke pa gen manti. Genyen 5 kalite bagay ke ou kapab prezante
kom pwèv devan KEP e nan radyo pou fè valwa revandikasyon lejitim.

1. Pwosè vèbal ke mandatè kandida yo ranmasse apre kontaf.
2. Foto
3. Video ke nepot
ti telefon ka pran
4. Pwosè vèbal de konsta Jij de Pè
5. Rapo lapolis
6. Rapo obsèvasyon si yo gen ladan yo dokimantasyon ki pwouve chak bagay ke yo
mete.
- Jodia si nou renmen peyi dayiti, kolekte dokimantasyon-pwèv sou tout
sak pabon pou fè valwa pwen sa.

Yon moun ki pa genyen dokimantasyon sa yo
sou blof e nan pwopagand
   

Comments

Popular posts from this blog

Trump aux haitiens à Miami: Je veux être votre champion

Les personnalités et les vilains de 2016, selon Haiti Connexion Network