Wednesday, January 13, 2016

OEA: La Mission d’observation électorale salue l’adoption de recommandations en prévision du second tour des élections présidentielles en Haïti

La Mission d’observation électorale salue l’adoption de recommandations en prévision du second tour des élections présidentielles en Haïti

  12 janvier 2016
Jude Célestin (g);Jovene Moise pour un second tour en question, placés ici par ordre alphabétique
La Mission d’observation électorale (MOE) de l’Organisation des États Américains (OEA) en Haïti salue les dispositions prises par le Conseil électoral provisoire (CEP) pour adopter la majorité des recommandations produites par la Commission d’évaluation électorale indépendante, ainsi que celles des missions d’observation électorale nationales et internationales, le tout afin de fournir à l’ensemble des acteurs de meilleures garanties en prévision du second tour des élections présidentielles annoncé pour le 24 janvier.

La Mission prend note que, entre-autres mesures, le nombre d’accréditations octroyées aux mandataires sera réduit de 900 000 le 25 octobre à 38 000, et que les mandataires seront uniquement habilités à voter là où ils sont inscrits comme électeur. De plus, des membres des bureaux de votes seront remplacés et les candidats à la présidentielle se verront offrir la possibilité de nommer deux représentants pour superviser les travaux au centre de tabulation. La formation du personnel électoral sera améliorée et la liste des organismes d’observation, ainsi que les critères d’accréditation seront publiés avant le jour de l’élection.

La MOE-OEA réitère la nécessité de traiter ces questions et d’autres afin de prévenir la répétition des irrégularités observées lors des élections du 9 août et du 25 octobre. Elle exhorte le CEP à adopter les mesures nécessaires dans les meilleurs délais.

Au regard de ces efforts, la MOE-OEA appelle les deux candidats finalistes à participer activement à l’élection. De la sorte, ils respecteront la volonté de l’électorat haïtien ayant voté pour eux le 25 octobre. La MOE souhaite souligner l’importance d’un processus électoral compétitif offrant aux électeurs des options pour exprimer leurs préférences politiques.

La Mission prend note que 92 nouveaux élus à la Chambre basse issus de l’opposition et du parti au pouvoir ont prêté serment dimanche, suivi de 14 sénateurs lundi.

A l’occasion du 6ième anniversaire du séisme dévastateur du 12 janvier 2010, l’OEA encourage l’ensemble des acteurs politiques à œuvrer de concert pour le développement politique, social et économique d’Haïti. La MOE-OEA demeure convaincue que l’achèvement d’un processus électoral réussi est non seulement la responsabilité du CEP et du gouvernement, mais également celle des candidats, partis politiques, ainsi que des citoyens haïtiens.
Référence : F-361/16


No comments:

Featured Post

La diaspora haïtienne aux Etats-Unis d’Amérique régresse et le constat est alarmant

 Par Kerlens Titus Il y a des réflexions qui ne sont pas à la portée de tous, mais qui doivent être faites. La diaspora haïtienne aux Et...